L'actualité des satellites

Virgin Orbit avec LauncherOne lance avec succès 10 satellites


Le 17 janvier 2021 le Boeing 747 nommé Cosmic Girl a décollé de la base de Mojave en Californie en emportant le lanceur LauncherOne . Arrivé au dessus du Pacifique LauncheOne s’est détaché du Boeing 747 et a mené sa mission de lancement en mode autonome. LauncherOne est un lanceur à deux étages à ergols liquides. Le deuxième étage peut être allumé plusieurs fois. LauncherOne a la capacité de placer 500kg de charge utile en orbite basse équatoriale ou de 300kg à 500km d’altitude en orbite héliosynchrone. Dans la présente mission nommée Launch Demo 2 la charge utile a une masse de 115 kg et les satellites ont été placés avec succès sur une orbite à 500 km d’altitude.

Richard Branson’s Virgin Orbit, with a rocket underneath the wing of a modified Boeing 747 jetliner, prior to its takeoff and test launch of its high-altitude launch system for satellites from Mojave, California, U.S. January 17, 2021. photo by Gene Blevins/Contributing photographer

Ce lancement est le second de démonstration. Le premier avait été effectué en mai 2020 avec un simulateur de charge utile et s’était soldé par un échec. Une commission d’enquête a déterminé que cet échec était dû à un défaut du système d’alimentation en oxygène du premier étage. Toutes les actions correctives ont été mise en œuvre.

Tous les satellites lancés dans ce vol de démonstration font partie de la mission ELaNa 20 de la NASA (Educational Launch of Nano satellites) qui comprend 10 petits satellites.
-  CACTUS-1 – Capital Technology University, Laurel, Maryland : est un cubesat 3U qui embarque deux démonstrateurs technologiques.
-  CAPE-3 – Unversity of Louisiana Lafayette, Louisiana : supporte une mission utilisant des smartphones.
-  EXOCUBE-2 – California Polytechnic University, San Luis Obispo, California : cubesat 3U pour étudier l’exosphère.
-  MiTEE – University of Michigan, Ann Arbor, Michigan : petit satellite capable de déployer un pico satellite lié à la mission.
-  PICS – Brigham Young University, Provo, Utah : constitué d’une paire de satellites qui se déployent simultanément en orbite.
-  PolarCube – University of Colorado at Boulder, Boulder, Colorado : petit satellite équipé d’un radiomètre.
-  Q-PACE – University of Central Florida, Orlando, Florida : petit satellite pour conduire des études de microgravité.
-  RadFXSat-2 – Vanderbilt University, Nashville, Tennessee : pour tester d’une part la tenue de SRAM aux radiations et d’autre part un système de communications pour radio amateurs.
-  TechEdSat-7 – NASA Ames Research Center, Moffett, California : pour tester et valider des nouvelles technologies en vue de leur utilisation sur des petits satellites.

Après ce succès, de Virgin Orbit avec LauncherOne qui fait partie du groupe Virgin Orbit de Richard Branson, la phase de lancements opérationnels pour petits satellites va démarrer. Ces lancements pourront être opérés à partir de plusieurs sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.