Décollage de Falcon 9 pour la mission Starlink group 4-23 © SpaceX L'actualité des satellites

Vingt quatrième lancement de satellites Starlink en 2022


Le 28 août 2022 à partir du centre spatial de Cap Canaveral en Floride SpaceX avec Falcon 9 Block 5 a mis sur orbite avec succès 54 satellites Starlink. Le premier étage qui en était à son deuxième vol a été récupéré avec succès sur le bateau « A Shortfall of Gravitas » dans l’Océan Atlantique. La coiffe après une fin de descente sous parachutes devait aussi être récupérée par le bateau Doug. Le niveau de réutilisation de la coiffe n’a pas été précisé. Le premier étage qui avait été endommagé après son atterrissage sur le bateau « Just Read the instruction » lors du précédent vol a été réparé avec en particulier remplacement des 4 supports utilisés à l’atterrissage. Avec 54 satellites Starlink à bord Falcon 9 a battu son record de masse satellisée.

Cette mission porte le nom de Starlink Group 4-23. Le premier 4 est le numéro du groupe ou sous ensemble de satellites, le second 23 est le numéro d’ordre dans le sous ensemble. Les satellites ont été largués sur une orbite elliptique à 232×336 km d’altitude inclinée à 53,2° comme cela se faisait avant le mois de février. Ces satellites vont rejoindre le sous ensemble à 53,2° d’inclinaison et à 540 km d’altitude. Les satellites lancés ont une masse proche de 295 kg. Il faut compter à peu près trois mois pour que tous les satellites d’un lancement atteignent leur position orbitale opérationnelle.

SpaceX a lancé maintenant en tout 3162 satellites Starlink en comptant les prototypes et les satellites déjà désorbités. SpaceX poursuit son objectif de compléter les groupes 3 et 4 d’ici la fin de l’année.

SpaceX et T-Mobile ont annoncé leur accord pour développer de nouveaux services accessibles aux téléphones cellulaires . Pour cela SpaceX développe une nouvelle version de satellite nommée Starlink V2 qui est plus grande et accueille une grande antenne pour recevoir les signaux émis par les téléphones cellulaires. C’est présenté comme une version spatiale d’une tour de téléphone cellulaire. Starlink V2 n’est pas compatible de Falcon 9 et sera lancé par Starship. Actuellement il est prévu de faire les beta tests de ce nouveau service fin 2023. L’objectif de ce nouveau service est de supprimer des zones blanches de téléphonie mobile aux Etats Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.