L'actualité des satellites

Spektr-RG lancé avec succès par Proton-M Block DM


Le 12 juillet 2019 à partir du cosmodrome de Baïkonour Proton-M / Bloc DM03 a lancé avec succès Spektr-RG.

Vue d’ensemble de Spektr-RG

Spektr-RG (Röntgen Gamma) ou Spectrum-XG est un télescope spatial, fruit d’une coopération entre la Russie et l’Allemagne, construit sur une plate-forme Navigator de NPO Lavochkin. Il embarque deux équipements eROSITA et ART-XC.
-  eROSITA (Extended Röntgen Survey with an Imaging Telescope Array) est développé par le Max Planck Institute for Extraterrestrial Physics et fait suite à la mission ROSAT lancée en 1990.
-  ART-XC (Astronomical Roentgen Telescope – X-ray Concentrator) est un télescope rayons X développé en Russie par IKI/VNIIEF et dédié aux rayons X de haute énergie (supérieure à celles des rayons X traités par eROSITA). Avec ces équipements Spektr-RG va couvrir la bande allant de l’ultraviolet lointain aux rayons X durs. Masse au lancement de 2712,5 kg. Spktr-RG fait suite à Spektr-R dédié à la radioastronomie et qui a terminé sa mission cette année suite à une panne de communications survenue bien au delà de sa durée de vie de 5 ans.

Spektr-RG a commencé son voyage d’environ trois mois qui va lui permettre d’atteindre son orbite de halo autour du point de Lagange L2 à 1,5 millions de km de la terre. Période de 6 mois pour l’orbite autour de L2. Ensuite après une phase de calibration la mission opérationnelle devrait commencer en novembre par une analyse des rayons X sur tout le ciel . Cette analyse totale devrait être faite 8 fois en quatre ans suivie d’une phase de trois ans dédiée à des observations ciblées.

Vue d’artiste de Spektr-RG © Roscosmos

Spektr-RG aussi appelé le « Hubble Russe » va étudier les trous noirs, les champs magnétiques et les étoiles à neutrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.