Falcon 9 dans la mission Transporter 4 © SpaceX L'actualité des satellites

SpaceX avec la mission Transporter-4 a placé 40 satellites en orbite


Le 01 avril 2022 à partir du centre spatial de Cap Canaveral en Floride SpaceX avec Falcon 9 Block 5 a mis sur orbite avec succès 40 satellites. Le premier étage de Falcon 9, qui en était à son septième lancement, s’est posé sur le bateau « Just Read the Instructions » qui attendait dans l’Océan Atlantique. Trois satellites ont été placés sur une orbite polaire héliosynchrone à 650 km d’altitude et les autres à 500 km d’altitude. SpaceX prévoit encore deux missions Transporter cette année. La prochaine est en juin. Cette mission ne comprend que 40 satellites car le premier EnMAP a une masse proche de 1000 kg.

Satellites de Transporter 4 sous coiffe © SpaceX

-  EnMAP (Environmental Mapping and Analysis Program) est un satellite d’observation de la Terre de l’Agence spatiale allemande (DLR). Il est construit sur une plate-forme SmartLEO avec une charge utile de Kayser-Threde. Il est équipé d’un instrument hyperspectral pour étudier l’environnement. EnMAP est deuxième satellite européen lancé par SpaceX, le premier était Cosmo-SkyMed. La durée de vie prévue est de 5 ans.

-  ÑuSat-23, ÑuSat-24, ÑuSat-25, ÑuSat-26 et ÑuSat-27 sont des satellite d’observation optique de la terre développés par Satellogic SA . Ils doivent intégrer la constellation Aleph-1. Masse unitaire au lancement de 37 kg. Un satellite est du type « Mark 5 » et embarque un appareil de prises de vues avec une résolution de 70 cm et une fauchée augmentée de 40%. Satellogic SA est une société commerciale Argentine. Maintenant Satellogic prévoit de porter le nombre de satellites de sa constellation à 90.

-  GNOMES 3 (GNSS Navigation and Occultation Measurement Satellites) est le troisième satellite d’une constellation prévue avec 20 satellites et développée au Colorado par PlanetiQ. GNOMES doit collecter des données d’occultation radio obtenues par mesure des effets de l’atmosphère sur les signaux diffusés par les satellites de navigation des systèmes GPS, Glonass, Galileo et Beidou. Ces mesures doivent servir à améliorer les prévisions météorologiques et à alimenter la recherche sur le climat. GNOMES est construit par Blue Canyon Technologies sur la base d’une plate-forme CubeSat 6U avec une charge utile fournie par PlanetiQ. Masse au lancement de l’ordre de 30 kg.

-  SpaceBEE 127 à 138 (Basic Electronics Elements) sont des pico satellites développés et exploités par Swarm Technologies. Dans ce tir il y avait 12 satellites SpaceBEE qui vont intégrer une constellation prévue avec 150 satellites.

-  Lynk 05 aussi connu sous le nom de Tower Lynk 01 est un petit satellite développé par Lynk Global Inc pour tester des communications avec des téléphones mobiles standard. Masse au lancement de l’ordre de 60 kg. Lynk 06 a été lancé en juin 2021.

-  MP42 est un microsatellite développé par NanoAvionics en Lituanie.

-  BRO-7 est un satellite de Unseenlabs construit sur une plate-forme de GOMSpace . La mission est de type SIGINT pour la surveillance du trafic maritime

-  ARCSAT est un cubesat 6U développé par GOMSpace pour le NDRE ( Norwegian Defense Research Establishment). Le but est de tester des communications tactiques en UHF.

-  BDSAT est un cubesat 1U, démonstrateur technologique, développé par la République Tchèque

-  AlfaCrux est un cubesat 1U développé par l’Université de Brasilia.

-  Pixxel-TD2 nommé Shakuntala est un cubesat 6U destiné à l’observation de la terre. Il est développé par Pixxel en Inde.

-  ION SCV 005 est un satellite porteur développé par D-Orbit. Il pourra larguer ultérieurement les petits satellites Almighty Alexius, Spacelust.

-  KSF 2A,KSF 2B, KSF 2C et KSF 2D (Kleos Scouting Mission) sont des cubesat 6U développés par ISISpace pour la société Luxembourgeoise Kleos. Ils embarquent des équipements pour assurer des services d’applications maritimes (notamment géolocalisation par analyse de la source de signaux radio). Kleos prévoit une constellation de 20 satellites pour ces services.

-  Hawk 4A, Hawk 4B et Hawk 4C sont des petits satellites défilants en orbite basse développés pour HawkEye 360 par UTIAS SFL (Space Flight Laboratory) avec une charge utile HawkEye 360. Ils rejoignent 9 satellites déjà en orbite pour faire des mesures des signaux radiofréquences et faire de la géolocalisation avec des antennes améliorées.

-  SUCHAI 2 et SUCHAI 3 (Satellite of the University of Chile for Aerospace Investigation) sont deux cubesat 3U développés par l’université du Chili avec des missions différentes.

-  PlantSat (Satellite of the University of Chile for Aerospace Investigation) est un CubeSat 3U développé par les étudiants.

-  Omnispace LEO-1 (Spark 1) est un petit satellite développé pour Omnispace par Thales Alenia Space sur une plate-forme de Nanoavionics. La charge utile est en bande S et a pour but d’effectuer des test pour le futur standard 3GPP NTN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.