L'actualité des satellites

Space Norway a choisi Northrop Grumman pour les satellites ASBM


Space Norway a décidé de développer un système de communications par satellites pour couvrir la zone arctique jusqu’à 65° de latitude nord. Ce système comprendra deux satellites en orbite HEO et porte le nom d’ASBM (Arctic Satellite Broadband Mission). La période de l’orbite choisie est de 16 heures avec une partie opérationnelle de 10h pour les communications. Chaque satellite doit embarquer trois charges utiles : une en bande Ka pour des services Inmmarsat, une en bande X pour la Défense Norvégienne et une en EHF pour l’US Air Force.

Pour les satellites deux industriels américains étaient en compétition. Space Norway a décidé d’attribuer le contrat satellites à Northrop Grumman.

ASBM sera construit sur une plate-forme GEOStar-3 développée par Orbital Sciences avant la fusion avec ATK. La charge utile Ka va permettre à Inmarsat d’étendre les services de Global Xpress dans les zones arctiques. La charge utile bande X du ministère norvégien de la défense est conçue pour être interopérable avec le système WGS américain (Wideband Global Satcom). La charge utile EHF est fournie sous la responsabilité de Northrop Grumman pour faire partie du système EPS-R ( Enhanced Polar System-Recapitalization de l’Air Force. Chaque satellite a une masse au lancement prévue de l’ordre de 2000 kg , une puissance électrique de 6 kW et une durée de vie de 15 ans.

KSAT va mettre à jour son réseau de stations sol pour opérer le système ASBM. La partie sol pour EPS-R est sous la responsabilité de Northrop Grumman.

Le lancement est prévu fin 2022 par SpaceX avec Falcon 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.