L'actualité des satellites

SJ 20 lancé avec succès par Long March 5


Le 27 décembre 2019 à partir du centre spatial de Wenchang Long March 5 a placé SJ 20 (Shijian-20) sur une orbite de transfert vers l’orbite géostationnaire. Ce lancement est le premier effectué depuis l’échec du 2 juillet 2017. La dernière version de Long March 5 bénéficie de plus de 200 améliorations et d’une nouvelle conception de la turbopompe qui avait causé l’échec de 2017. Toutes ces modifications ont fait l’objet d’un programme de tests au sol très complet. Ce tir est le troisième de Long March 5 et porte le nom de Long March-5 Y3.

Long March 5 est un des lanceurs les plus puissants en service actuellement. La version nominale de Long March 5 comporte deux étages et est capable de mettre 25 tonnes en orbite basse ou 14 tonnes vers l’orbite géostationnaire ou 8 tonnes sur l’orbite de transfert vers la lune ou 5 tonnes sur l’orbite de transfert vers Mars. Avec l’ajout d’un troisième étage Long March 5 pourra lancer des sondes vers Jupiter ou les autres planètes du système solaire.

Avec Long March 5 la Chine va pouvoir reprendre dès 2020 son programme d’exploration et son projet de station orbitale.

Logo de la mission SJ 20 © CAST

SJ 20 (Shijian-20) est un satellite expérimental de télécommunications développé par la CAST et construit sur la nouvelle plate-forme DFH 5 équipée de propulsion électrique. La puissance électrique peut, selon les versions, atteindre 28 kW. Il y aurait une charge utile en bande Ka d’une capacité de 70 G bits par seconde, une charge utile de transmission par Laser et potentiellement une charge utile de tests en bandes Q et V. La masse au lancement est de l’ordre de 8 tonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.