Vue d'artiste d'ARIEL © ESA L'actualité des satellites

Projets de l’ESA et de la NASA pour l’exploration, notamment de Venus


ARIEL (Atmospheric Remote-sensing Infrared Exoplanet Large-survey) est un projet de l’ESA qui s’inscrit dans son programme Vision Cosmique. ARIEL va maintenant passer en phase réalisation qui va démarrer par un appel d’offres pour sélectionner l’industriel qui sera en charge du projet ainsi que les fournisseurs des principaux équipements scientifiques. L’objectif est de lancer la sonde ARIEL en 2029 pour la placer en orbite autour du point de Lagrange L2 Terre-Soleil à 1,5 millions de km de la terre.

Les questions essentielles que va traiter ARIEL sont les suivantes :
-  Quels sont les processus physiques qui ont formé et modelé les atmosphères des planètes ?
-  De quoi sont faites les exoplanètes ?
-  Comment se forment et évoluent les planètes et les systèmes planétaires ?

La mission initiale d’ARIEL a une durée prévue de 4 ans. ARIEL va permettre des études au delà des limites du système solaire.

EnVision est un projet de l’ESA pour un « Venus Orbiter » qui doit fournir une vue globale de la planète afin de pouvoir expliquer comment et pourquoi la Terre et Venus ont évolué de façons si différentes. EnVision fait  suite au précédent programme de l’ESA Venus Express qui a accompli sa mission entre 2005 et 2014. Cette mission va être conduite de façon coordonnée avec des missions de la NASA. Les équipements scientifiques d’EnVision seront fournis par plusieurs pays européens et par la NASA. La NASA fournira aussi un support avec son réseau DSN pour les communications. Les études détaillées vont se poursuivre pour pouvoir passer à la phase d’appels d’offres pour la réalisation du programme.

Vue d’artiste d’EnVision © ESA

Le premier objectif est un lancement en 2031 avec une phase de croisière de 15 mois suivie d’une période de 16 mois pour mettre EnVision sur une orbite circulaire quasi-polaire autour de Venus avec une période de 92 minutes et une altitude comprise entre 220 et 540 km d’altitude. EnVision a d’autres fenêtres de lancement en 2032 et en 2033.

DAVINCI+ (Deep Atmosphere Venus Investigation of Noble gases, Chemistry, and Imaging) est une mission de la NASA qui comprend un orbiteur autour de Venus qui libèrera ensuite un module pour atterrir sur Venus. L’objectif de cette mission est d’analyser l’atmosphère de Venus afin de connaitre sa composition, d’avoir des données pour comprendre sa formation et son évolution et de savoir s’il y a eu des océans sur Venus. L’orbiteur aura plusieurs équipements permettant des prises de vues dans diverses bandes (UV, visible, infrarouge) ainsi que des analyses avec un spectromètre. L’atterrisseur aura 4 instruments, deux spectromètres, un appareil de mesure météo (température, pression, vitesse du vent), et un appareil de prise de vues en infrarouge.

Vue d’artiste de DAVINCI+ en mode croisière © NASA

Vue d’artiste de l’atterrisseur de DAVINCI+ © NASA

DAVINCI+ est prévu pour un lancement en mai 2026 et doit faire trois survols de Venus en décembre 2026, en septembre 2027 et en avril 2028 où il va larguer l’atterrisseur. Il reviendra ensuite en novembre 2028 pour se placer en orbite autour de Venus pour une durée de 6 mois.

VERITAS (Venus Emissivity, Radio Science, InSAR, Topography, and Spectroscopy) est une mission de Venus Orbiter de la NASA pour cartographier la surface de Venus , déterminer son évolution géologique et essayer de comprendre pourquoi l’évolution de Venus est si différente de celle de la terre. VERITAS sera équipé de plusieurs instruments, un radar à ouverture synthétique, des appareils de prise vues dont un pour faire de la cartographie infra rouge. VERITAS sera aussi équipé d’une horloge atomique qui pourra être utilisée pour des manœuvres de précision et  pour des expériences de radio science.

Vue d’artiste de VERITAS © NASA

VERITAS est géré par la NASA et le JPL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.