Trajectoires de Shijian 21 © COMSPOC L'actualité des satellites

Première mission réussie pour Shijian -21


Shijian-21 a été lancé le 24 octobre 2021.

Shijian 21 (SJ 21) a été présenté comme un satellite expérimental destiné à tester des techniques de traitement des débris spatiaux. Les caractéristiques de ce satellite n’ont pas été données . Il est traité comme un programme classifié. Shijian 21 a été construit par la SAST (Shanghai Academy of Spaceflight Technology).

Depuis les trajectoires de Shijian 21 ont été suivies.

Shijian -21 a rejoint l’orbite géostationnaire et a effectué des manœuvres de rendez-vous sophistiquées et de vol à proximité d’objets. Précédemment Shijian avait libéré un petit satellite ou un objet adapté pour valider des techniques d’approche et de navigation. Dès le mois de décembre Shijian s’est approché du satellite de navigation Beidou G2 qui est tombé en panne en orbite en 2009 et dérive depuis 2010. En janvier 2022 Shijian s’est amarré à Beidou-G2 pour le remorquer à partir du 22 janvier hors de l’orbite GEO . Beidou-G2 a été placé à 3000 km au dessus de l’orbite GEO ce qui est bien au delà de l’orbite cimetière habituelle qui est à 300 km. Le 26 janvier Shijian-21 s’est séparé de Beidou-G2 et a regagné l’orbite GEO.

Par cette opération Shijian-21 a démontré sa capacité à traiter des débris spatiaux en désorbitant un satellite en panne. C’est comparable à ce qu’a effectué Northrop Grumman pour les missions MEV-1 et MEV-2.

La Chine ne communique pas sur les missions de Shijian-21. On ne sait pas si elles auront pour objet de la maintenance en orbite, de la désorbitation de de satellite en panne ou en fin de vie, de la surveillance des satellites GEO…

Shijian-21 aurait des possibilités de manœuvres et de détection qui lui auraient permis de se soustraire à la surveillance du satellite USA-270.

Shijian-21 montre que la Chine a une grande maitrise des techniques spatiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.