L'actualité des satellites

L’ESA a signé le contrat ROSE-L du programme Copernicus avec Thales Alenia Space


L’ESA a signé le contrat de développement du satellite ROSE-L dans le cadre du programme Copernicus avec Thales Alenia Space

Ce contrat fait suite aux annonces faites par l’ESA en juillet 2020 sur sa sélection des industriels pour les prochaines missions du programme Copernicus. Le financement associé à ce contrat ne couvre que la première phase.

ROSE-L ou mission Sentinel 12 (Radar Observation System for Europe in L-band) sera développé sous la maitrise d’œuvre de Thales Alenia Space Italie avec Airbus Defence and Space Allemagne comme principal sous contractant. ROSE-L, stabilisé 3 axes, sera construit sur la nouvelle plate-forme MILA (Space Multi-Mission Platform) de Thales Alenia Space. Le radar à ouverture synthétique (SAR) en bande L sera développé par Airbus Defence and Space à Friedrichshafen et aura une antenne plane de très grande taille (11m x 3,6m). Rose-L pour son développement implique 29 industriels répartis dans 15 pays .

Vue d’artiste de ROSE-L montrant l’antenne bande L © Thales Alenia Space/ Briot

ROSE-L aura une masse voisine de 2000 kg, une durée de vie de 7,5 ans et sera compatible d’un lancement avec Vega C en juillet 2027 pour être placé sur une orbite à 690 km d’altitude.

La mission ROSE-L « répond aux besoins exprimés par les services de surveillance des terres et de gestion des urgences. Ses applications concernent : l’humidité des sols, la cartographie de la couverture terrestre, la différenciation du type et de l’état des cultures, les types de forêts et la couverture forestière (en support à l’estimation de la biomasse), la sécurité alimentaire et l’agriculture de précision, la surveillance maritime ainsi que les risques naturels et anthropiques. Par ailleurs, la mission contribuera à la surveillance opérationnelle de la cryosphère et des régions polaires, notamment la cartographie de la banquise et l’observation des glaces terrestres ; »

L’exploitation de ROSE-L combinée à celles d’autres missions avec SAR en bande C et en bande X permettra de développer d’autres applications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.