L'actualité des satellites

Le vingtième lancement de Rocket Lab avec Electron s’est soldé par un échec


Le 15 mai 2021 à partir de son centre de lancement dans la péninsule Mahia en Nouvelle Zélande Rocket Lab avec son lanceur Electron KS nommé pour cette mission « Running Out Of Toes » devait mettre sur orbite 2 satellites BlackSky.

L’échec s’est produit au cours du fonctionnement du deuxième étage. Peu de temps après la séparation du premier étage le moteur du second étage s’est arrêté. La cause n’est pas encore connue et va faire l’objet d’investigations approfondies. La récupération du premier étage s’est effectuée comme prévu après être retombé dans l’Océan Pacifique. Pour les prochaines récupérations il est prévu d’utiliser un hélicoptère pour accrocher l’étage lors de la phase de descente sous parachute.

BlackSky 8 et BlackSky 9 perdus lors de ce lancement sont des satellites d’observation optique de la terre qui devaient faire partie de la constellation BlackSky prévue avec 60 satellites. Les satellites sont maintenant construits par LeoStella LLC qui est une coentreprise (JV) entre Spaceflight Industries et Thales Alenia Space. Chaque satellite a une masse proche de 60kg et une durée de vie de trois ans.

Les prochains lancements prévus cette année avec Rocket Lab risquent d’être retardés. Cet échec est le troisième pour Rocket Lab avec Electron en 20 lancements et le second en un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.