L'actualité des satellites

Le contrat Inmarsat-7 est attribué à Airbus Defence and Space


Inmarsat et Airbus Defence and Space ont annoncé la signature du contrat pour la fourniture des satellites Inmarsat-7.

Au moment de l’appel d’offre ces satellites portaient le nom de Global Xpress Flex ou GX Flex. Le présent contrat porte sur trois satellites géostationnaires reprogrammables sous les noms de GX7,8 & 9.

Les satellites Inmarsat-7 sont développés sur la nouvelle plate-forme OneSat d’Airbus avec une charge utile Ka pour fournir des services de connectivité à haut débit. Avec un système de traitement embarqué et des antennes actives, couverture et bande passante pourront être adaptées de façon dynamique pour répondre aux besoins de connectivité des liaisons haut débit (HTS) du marché de la mobilité. Masse au lancement unitaire de l’ordre de 3000 kg et durée de vie de 15 ans.

Vue d’artiste d’un satellite OneSat en orbite © Airbus Defence and Space

Une fois en orbite ces satellites couvriront une zone de service de 75° Nord à 75° Sud par rapport à l’équateur.

Inmarsat n’a pas communiqué la capacité de transmission de ces satellites mais indique que chaque satellite aurait une capacité supérieure à la flotte GX actuellement en orbite.

Ces satellites sont prévus pour des lancements à partir de 2023.

La réalisation de GX7 doit prendre trois ans et demi mais après ce premier lot la commande de satellites suivants pourrait être réalisée en 18 mois.

Inmarsat a actuellement une flotte de 13 satellites en orbite et prévoit le lancement GX-5 fabriqué par Thales Alenia Space d’ici la fin de l’année. Ce lancement sera effectué par Ariane 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.