L'actualité des satellites

Lancement record de 143 petits satellites réussi par SpaceX avec Falcon 9


Le 24 janvier 2021 à partir du centre spatial de Cap Canaveral en Floride SpaceX avec Falcon 9 Block 5 a mis sur orbite avec succès 143 satellites dont 10 satellites Starlink . Le premier étage de Falcon 9, qui en était à son cinquième lancement, s’est posé sur le bateau « Of Course I Still Love You » qui attendait dans l’océan Atlantique. Les deux demi coiffes ont aussi été récupérées. Ce lancement sur une orbite polaire héliosynchrone est le deuxième effectué par SpaceX depuis la Floride. Le premier a eu lieu en août dernier.

Cette mission nommée Transporter-1 en plaçant 143 satellites en orbite a permis à SpaceX de battre le précédent record de 104 satellites détenu par l’ISRO avec PSLV C37 en février 2017. Les deux satellites de la DARPA prévus pour ce vol n’ont pas pu en faire partie car ils ont été endommagés au cours des opérations sol de préparation. Le lancement d’un grand nombre de satellites est aussi un défi pour l’US Space Command qui assure le suivi des satellites et des objets en orbite. Ce lancement d’un grand nombre de satellites à la fois permet d’initialiser un mode lancements à faible coûts unitaires. Ce lancement s’est adressé à des clients très variés (sociétés privées, universités, des agences…) répartis dans 11 pays.

Satellites de la mission Transporter-1 avant mise sous coiffe © SpaceX

La liste des 143 satellites de la mission Transporter-1 s’établit comme suit :
-  48 Satellites SuperDove pour Planet
-  36 Satellites SpaceBEE pourr Swarm
-  10 Satellites Starlink pour SpaceX équipés de liaisons inter satellites laser.
-  8 Satellites GEN1 pour Kepler
-  8 Satellites Lemur-2 pour Spire
-  5 Satellites Astrocast
-  3 Satellites HawkEye 360
-  3 Satellites ICEYE
-  3 Satellites V-R3x pour la NASA NASA
-  3 Satellites ARCE-1 pour l’ Université du Sud de la Floride
-  2 Satellites Capella
-  Remorqueur spatial Sherpa-FX pour Spaceflight
-  Remorqueur Spatial ION SCV Laurentius de D-Orbit
-  iQPS-2 pour iQPS au Japan
-  YUSAT pour le Ministère de la Science et de la Technologie de Taiwan
-  IDEASSAT pour le Ministère de la Science et de la Technologie de Taiwan
-  UVQS-SAT pour LATMOS en France
-  ASELSAT pour ASELSAN en Turquie
-  Hiber Four pour Hiber aux Pays-Bas
-  SOMP2b pour l’Université Technique de Dresde en Allemagne
-  PIXL-1 pour le DLR en Allemagne
-  Charlie for U.S.-based Aurora Insight
-  Hugo pour GHGSat au Canada
-  PTD-1 pour la NASA
-  Prometheus pour le Laboratoire National de Los Alamos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.