Décollage d'Atlas 5 avec Lucy © ULA L'actualité des satellites

La sonde Lucy a été lancée avec succès par Atlas 5


Le 16 octobre 2021 à partir du centre spatial de Cap Canaveral en Floride ULA ( United Launch Alliance) avec Atlas 5 (401) a mis sur orbite avec succès la sonde Lucy.

Logo de la mission Lucy © NASA/SWRI

Lucy est la treizième mission du programme Discovery de la NASA qui est dédié à l’exploration du système solaire. Durant les 12 ans de sa mission principale Lucy doit rencontrer 8 astéroïdes. Sept de ces astéroïdes sont les astéroïdes Trojan situés aux points de Lagrange L4 et L5 de Jupiter. Lucy va être la première sonde à analyser les astéroïdes Trojan qui pourraient être le produit des premières collisions du système solaire. Pour une mission d’un telle complexité la sonde Lucy est assez extraordinaire de par la composition de sa charge utile et de par sa capacité à supporter un environnement spatial sévère pendant 12 ans.

Vue d’artiste de sonde Lucy près d’un astéroïde © Southwest Research Institute

Une fois déployée dans l’espace la sonde Lucy aura une largeur de 15,8 m, une hauteur de 7,8 m et une profondeur de 2,78 m. Ces dimensions sont la conséquence du générateur solaire utilisant deux panneaux circulaires de 7,3 m de diamètre et qui sera ainsi capable de produire 504 W à la plus grande distance du soleil. C’est la première fois qu’une sonde lointaine utilise uniquement l’énergie solaire. Cette configuration de panneaux solaire a été retenue pour optimiser les dimensions sous coiffe. La sonde Lucy a été construite par Lockheed Martin, a une masse sèche de 821 kg et une masse au lancement de 1550 kg. La charge utile de la sonde Lucy comprend les quatre instruments principaux suivants :

-  L’Ralph est un spectromètre permettant de fournir de l’imagerie dans le proche infrarouge. Il sera aussi capable de fournir des images dans le visible
-  L’LORRI (Lucy’s LOng Range Reconnaissance Imager) est une caméra à haute résolution dans le visible et fournira des images monochromatiques dans la gamme de longueurs d’onde 0,35-0,85 microns
-  L’TES (Lucy’s Thermal Emission Spectrometer) est un spectromètre à infrarouge couvrant la gamme de longueurs d’ondes de 6 à 75 microns.
-  High Gain Antenna : cette antenne grand gain permettra de mesurer la masse de chaque astéroïde en utilisant l’effet Doppler lors de chaque rencontre.

 

 

Représentation des astéroïdes de la mission Lucy à la même échelle © NASA

Principales rencontres de la mission :

-  20 avril 2025 : astéroïde 52246 Donaldjohanson
-  2027 arrivée à L4
-  12 août 2027 : astéroïde 3548 Eurybates et son satellite Queta
-  15 septembre 2027 : astéroïde 15094 Polymèle
-  18 avril 2028 : astéroïde 11351 Leucus
-  11 novembre 2028 : astéroide 21900 Orus puis quittera ensuite le point L4
-  2033 arrivée à L5
-  3 mars 2033 : astéroïdes Patrocle et Menoetius qui ont la même masse La mission pourra se poursuivre si les réserves d’ergols le permettent.

Illustration de la trajectoire de la sonde Lucy © NASA/SWRI

Lors du déploiement des panneaux solaires un problème est survenu sur l’un des deux panneaux. Absence de télémesure de verrouillage du panneau en fin de déploiement. Investigations en cours pour savoir si le problème est uniquement au niveau du contact de verrouillage, ou si le panneau est déployé mais non verrouillé ou si le panneau n’est pas entièrement déployé. Les investigations se poursuivent pour mettre en œuvre l’action corrective adaptée. La NASA reste optimiste pour la suite de la mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.