L'actualité des satellites

La NASA choisit SpaceX pour le prochain vol habité sur la lune


La NASA a annoncé son choix de SpaceX pour emmener des astronautes sur la lune. Les deux autres équipes en compétition étaient conduites par Blue Origin et Dynetics. Le présent contrat de l’Option A du programme HLS (Human Landing System) couvre le développement d’un vaisseau spatial habité pour aller sur la lune et la mission de démonstration.

La décision prise par la NASA de ne sélectionner que SpaceX marque une rupture avec sa politique d’avoir pour ses programmes critiques deux solutions. Ce changement serait dû en particulier à des contraintes budgétaires ne permettant pas de financer deux solutions. L’offre de SpaceX était très nettement la moins chère, suivie de celle Blue Origin et de Dynetics qui était la plus chère.

Les missions de vols habités sur la lune feront l’objet de contrats séparés avec un nouvel appel d’offres ouvert mais il est évident que le présent choix place SpaceX en position favorable.

Starship nécessite encore beaucoup de développements pour devenir opérationnel mais les succès rencontrés avec Falcon 9, Dragon et Crew Dragon donnent confiance en SpaceX. Starship HLS est une version spécifique de Starship adaptée aux missions sur la lune dans le cadre du programme Artemis. Starship HLS doit assurer le transport des astronautes entre la « Gateway » en orbite autour de la lune et la lune et assurer ensuite le retour. Le premier vol habité sur la lune est annoncé pour 2024 mais cette date sera repoussée si toutes les conditions de sécurité nécessaires pour un vol habité ne sont pas satisfaites à temps. Le dernier vol habité sur la lune a eu lieu en 1972.

Depuis l’annonce du seul choix de SpaceX, Blue Origin et Dynetics ont fait appel contre cette décision de la NASA. Ils considèrent que la NASA aurait dû modifier son appel d’offres pour prendre en compte les nouvelles restrictions budgétaires. Blue Origin est dans une équipe appelée « National Team » qui comprend aussi Draper, Lockheed Martin et Northrop Grumman. Dynetics est associé à Thales Alenia Space.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.