L'actualité des satellites

La NASA a sélectionné Maxar Technologies pour développer le premier élément de la « Gateway » lunaire


La NASA a annoncé avoir sélectionné Maxar Technologies pour développer la premier élément de la future « Gateway » lunaire. Ce module nommé PPE (Power and Propulsion Element) est destiné à fournir l’énergie électrique de la « Gateway » et assurer son déplacement.

Ce contrat s’inscrit dans le cadre du programme Artemis qui doit conduire à nouveau l’homme sur la lune. L’objectif est de permettre à une femme et à un homme d’alunir au pôle sud de la lune en 2024.

Ce contrat montre un exemple de la reconversion des activités satellites commerciaux de Maxar vers des activités scientifiques. Le PPE va être développé à partir de la plate-forme SSL 1300. La masse au lancement serait de de l’ordre de 5000kg.

Le PPE va être développé par Maxar Technologies en partenariat avec Blue Origin et Draper. Blue Origin va travailler sur les aspects mission avec vol habité alors que Draper va être en charge de la navigation et des trajectoires du satellite.

Le lancement du PPE est prévu en décembre 2022 mais le choix du lanceur n’est pas encore effectué.

Ce contrat comporte quelques particularités, comme l’option, à exercer après les tests en orbite, qui permettra à la NASA l’achat avec transfert de propriété du PPE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.