Décollage d'Ariane 5 avec JWST © ESA/CNES/Arianespace L'actualité des satellites

James Webb Space Telescope (JWST) a été lancé avec succès par Arianespace avec Ariane 5 VA 256


Le 25 décembre 2021 à partir du Centre Spatial de Guyane (CSG) Ariane 5, dans la cadre de la mission VA 256, a mis sur orbite avec succès le télescope spatial James Webb.

Illustration de James Webb Space Telescope © NASA
ISIM: Integrated Science Instrument Module contient les 4 instruments

James Webb Space Telescope (JWST) est le plus grand et le plus puissant télescope de sciences spatiales construit à ce jour. Il est le fruit d’une coopération entre la NASA (Etats Unis), l’ESA (Europe) et la CSA (Canada). Il a été construit par Northrop Grumman qui avait le rôle de maitre d’œuvre. Pour ce lancement des adaptations ont été nécessaires au niveau du lanceur pour assurer le niveau de propreté exigé pour le succès de la mission JWST.

JWST va succéder à Hubble mais avec une plage d’observation différente et une plus grande sensibilité (100 fois plus puissant). Hubble fonctionnait dans la plage de longueurs d’ondes de 0,1 à 1 μm (proche infra rouge, visible, ultra violet) alors que JWST va observer dans la plage de longueurs d’ondes de 0,6 à 28,3 μm qui est du domaine de l’infra rouge. Le télescope a un très grand réflecteur primaire de 6,5 m de diamètre qui aura besoin d’être déployé en orbite. Le télescope est associé à 4 instruments scientifiques :
-  NIRCam – (the Near InfraRed Camera),
-  NIRSpec – (the Near InfraRed Spectrograph),
-  MIRI -(the Mid-InfraRed Instrument),
-  FGS/NIRISS – (the Fine Guidance Sensor and Near Infrared Imager and Slitless Spectrograph).

Illustration de la trajectoire de JWST jusqu’au point de Lagrange L2 © ESA

JWST est parti pour un voyage de 29 jours pour se placer en orbite autour du point de Lagrange L2 à 1,5 millions de km de la terre pour se préparer à sa mission d’observation. La phase opérationnelle ne commencera qu’au mois de juin après toutes les opérations de déploiement, de recette et de calibration. La durée nominale de mission prévue est de 5 ans avec un objectif d’extension jusqu’à 10 ans. La masse au lancement de JWST est de 6173 kg.

Les opérations critiques vont s’enchainer assez rapidement. Il y a 344 opérations de déploiement prévues en 30 jours et certaines demanderont ensuite plusieurs mois de stabilisation. Les grandes opérations sont : J+3 : début du déploiement du bouclier thermique, J+11 positionnement du miroir secondaire, J+13 J+14 assemblage du miroir principal…

Schéma des orbites de la mission JWST – Les échelles ne sont pas respectées pour des raisons de lisibilité de représentation

Les observations effectuées par James Webb Space Telescope doivent permettre de remonter jusqu’à 400 millions d’années après le big bang pour suivre la formation des étoiles et des galaxies. C’est le développement de l’univers. Le Big Bang a déjà fait l’objet d’une mission spécifique COBE (Cosmic Background Explorer).

Pour effectuer des mesures dans l’infra rouge de grande précision le télescope a un refroidissement jusqu’à 6K au niveau des détecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.