Décollage d'Atlas V avec GOES-T © ULA L'actualité des satellites

GOES-T mis sur orbite avec succès par Atlas V 541


Le 1° mars 2022 à partir de la base spatiale de Cap Canaveral ULA avec Atlas V 541 a mis sur orbite avec succès GOES-T juste quatre ans après celui de GOES-R

GOES-T est le troisième satellite météorologique de nouvelle génération. Il fait partie d’un groupe de 4 satellites appelés GOES-R/S/T/U.

GOES-T va rejoindre l’orbite GEO à 89,5° Ouest pour sa première phase de recette en orbite ensuite il sera placé à 138,6° Ouest d’ici le mois d’août pour finir les tests. Il prendra le nom de GOES 18 et remplacera GOES 17 début janvier 2023.

GOES 17 lancé il y a quatre ans a un problème de performance avec son instrument météo principal nommé ABI (Advanced Baseline Imager). Il va être remplacé par GOES 18 et va ensuite se positionner à 105° Ouest pour être en stockage et rester un satellite de secours pour un autre satellite de la flotte.

Vue d’artiste de GOES-T © NOAA

GOES-T est construit par Lockheed Martin sur une plate-forme A2100A avec une charge utile comprenant l’ABI (Advanced Baseline Imager), le SEISS ( Space Environment In-Situ Suite), l’EXIS (Extreme Ultraviolet X-Ray Irradiance Sensors), le SUIVI (Solar Ultraviolet Imager), le GLM (Geostationnary Lightning Mapper) et le MAG (Magnetometer). GOES-T est équipé de canaux de communications en bandes S, L et en UHF. Pour éviter les problèmes rencontrés sur GOES 17 la conception de l’ABI a été modifiée. Cette nouvelle version équipe GOES-T et GOES-U. Masse au lancement de l’ordre de 5200 kg, durée de vie opérationnelle de 10 ans avec capacités de manœuvres de plus de 15 ans.

La constellation de satellites GOES est gérée conjointement par la NASA et la NOAA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.