Vue d'artiste du satellite EWS de General Atomics © GA-EMS L'actualité des satellites

Contrats pour des satellites météo militaires attribués à General Atomics et à Orion Space


General Atomics Electromagnetic Systems doit développer un satellite de 400 kg pour une démonstration de trois ans à partir d’un lancement en 2024 ou 2025.

General Atomics Electromagnetic Systems (GA-EMS), est à San Diego en Californie. Son satellite a aussi pour but d’assurer une continuité de service avec les satellites DMSP qui arrivent bientôt en fin de vie par épuisement des ergols. Il sera placé sur une orbite basse polaire.

Orion Space connue précédemment sous le nom d’( Atmospheric & Space Technology Research Associates) est à Louisville dans le Colorado. Elle doit lancer fin 2022 un cubesat pour une démonstration d’un an. Aucune information supplémentaire n’a été fournie sur ce satellite qui doit aussi être placé sur une orbite basse polaire.

Ces deux satellites vont fournir des images météo avec des données de caractérisation des nuages.

Ces satellites sont une étape importante du programme EWS ( Electro-Optical/Infrared Weather System). Ils ouvrent la voie à un système à moindre coût pour la suite des services du programme DMSP.

Les satellites EWS sont destinés à fournir des données météorologiques à l’armée américaine et à l’OTAN.

L’armée américaine étudie aussi la possibilité d’avoir les informations météo nécessaires par le biais d’un contrat de services adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.