Photo de l'ISS © NASA L'actualité des satellites

Conséquences de la guerre en Ukraine


Depuis le début de la guerre en Ukraine et la mise en place de sanctions plusieurs déclarations et prises de position ont été faites par plusieurs agences et acteurs du spatial.

La NASA a déclaré que la coopération et les activités au niveau de l’ISS ne devaient pas être impactées. Les rotations de cosmonautes planifiées en mars devraient se faire comme prévu. Depuis Roscosmos a fait des déclarations qui ne sont pas toujours en phase et avec une imprécision sur les dates où des changements pourraient intervenir avant ou après 2024. Pour le moment rien ne change à bord de l’ISS.

ULA (United Launch Alliance) a déclaré ne pas être affecté par une interruption de fourniture de moteurs RD 180. Le stock actuel est suffisant pour équiper les dernières Atlas 5 prévues. Ensuite le nouveau lanceur Vulcan Centaur sera en service.

L’ESA a déclaré la poursuite de la coopération avec la Russie dans les programmes spatiaux . Néanmoins le programme Exomars risque être retardé et ne pas pouvoir être lancé cette année. La fenêtre de tir prévue est en septembre 2022. La campagne de lancement devrait bientôt commencer à Baïkonur. Ensuite la prochaine fenêtre de tir est fin 2024.

Roscosmos a décidé d’interrompre les lancements avec Soyuz à partir de Kourou et a rapatrié tout le personnel russe qui était en mission à Kourou.

Roscosmos n’avait donné aucune information sur les lancements Soyuz prévus avec Starsem à Baïkonur et à Vostochny. Depuis le premier lancement OneWeb qui devait avoir lieu à Baïkonur a été annulé. Roscosmos demandait que OneWeb n’ait pas de clients militaires et que la Grande Bretangne ne soit plus actionnaire.

La Corée du Sud a deux lancements de satellites prévus cette année qui pourraient être impactés. CAS500-2 prévu au premier semestre pour un lancement Soyuz à Baïkonur et KOMPSAT-6 au second semestre par Angara à Plesetsk.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.