L'actualité des satellites

60 satellites Starlink lancés avec succès par SpaceX


Le 24 mai 2019 à partir du centre spatial de Cap Canaveral en Floride SpaceX avec Falcon 9 Block 5 a mis sur orbite avec succès 60 satellites Starlink d’une masse totale de 13,6 tonnes . Le premier étage de Falcon 9 s’est posé sur le bateau « Of Course I Still Love You » qui attendait dans l’océan Atlantique. Cet étage avait déjà été utilisé pour le lancement de Telstar 18 Vantage en septembre 2018 et pour le lancement de 10 satellites Iridium Next en janvier 2019.

Satellites Starlink sur Falcon 9 © Elon Musk/Twitter

Les satellites ont été largués à 440 km d’altitude et vont utiliser leur propulsion électrique au xenon pour atteindre leur orbite définitive à 550 km d’altitude. Les satellites Starlink sont équipés d’un dispositif de détection et de guidage permettant d’éviter les débris rencontrés en orbite. Ce dispositif soulève beaucoup de questions chez les spécialistes du domaine. Chaque satellite a un panneau solaire, des antennes actives plates, et est conçu pour qu’en fin de vie il se désorbite et se détruise dans la traversée des couches denses de l’atmosphère. Chaque satellite à une masse de 227 kg et est adapté à une production de masse. La conception des satellites va évoluer au cours du déploiement de la constellation. Durée de vie des satellites de l’ordre de 5 ans.

Vue d’artiste de Starlink © SpaceX

D’après Elon Musk Starlink pourra fournir un service partiel avec 400 satellites, un service opérationnel avec 800 satellites et la constellation deviendra viable économiquement à partir de 1000 satellites. Il envisage la possibilité d’atteindre 12000 satellites.

Starlink doit permettre l’accès à internet dans des zones où ce n’est pas encore possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.