L'actualité des satellites

36 satellites OneWeb lancés avec succès par ARIANESPACE-STARSEM avec Soyuz vol ST31


Le 25 avril 2021 à partir du cosmodrome de Vostochny Soyuz 2-1b avec étage Fregat-M a mis sur orbite avec succès 36 satellites OneWeb. Ce lancement a été effectué par STARSEM qui est une filiale d’Arianespace. C’est la troisième fois que le cosmodrome de Vostochny est utilisé par Arianespace-Starsem pour un vol commercial. L’étage Fregat a placé les satellites sur une orbite presque polaire à 450 km d’altitude en les larguant en 9 fois en lots de 4 satellites. Les satellites rejoindront ensuite leur positions sur les orbites opérationnelles à 1200 km d’altitude avec leur propre système de propulsion.

Soyuz ST31 à Vostochny © Roscosmos

Ce lancement est le troisième effectué pour OneWeb depuis sa sortie de faillite placée sous la protection du chapitre 11. OneWeb a de nouveaux actionnaires : le gouvernement britannique et le groupe de télécommunication indien Bharti Global. Avec deux lancements de plus d’ici le mois de juin OneWeb compte avoir suffisamment de satellites en orbite pour prévoir le début de services opérationnels d’ici fin 2021 sur des pays au nord de 50° de latitude .

Affiche de la mission ST 31 – OneWeb © Arianespace / OneWeb

Actuellement OneWeb a 182 satellites en orbite sur un nombre total de 648 satellites nécessaires pour le service global. Pour tenir l’objectif d’avoir tous ces satellites en orbite d’ici fin 2022 il reste 13 lancements à effectuer sur la période 2021-2022. Le prochain lancement est prévu le 27 mai.

La production des satellites OneWeb dans l’usine de Floride se poursuit à un rythme de deux satellites par jour.

Un des satellites OneWeb lancés le 25 mars s’est trouvé à proximité d’un satellite Starlink. La collision a pu être évitée mais la raison de cette rencontre n’est pas connue.

Eutelsat veut devenir actionnaire de OneWeb à hauteur de 24% des parts. Eutelsat en se diversifiant cherche à compenser la baisse du marché de la télévision directe à partir de l’orbite GEO. Eutelsat compte obtenir toutes les autorisations pour que cette prise de participation soit effective d’ici la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.