L'actualité des satellites

RAPIS-1 et six petits satellites mis sur orbite par Epsilon


Le 18 janvier 2018 à partir du centre spatial d’Uchinoura Epsilon a mis sur orbite avec succès RAPIS-1 et six petits satellites.

RAPIS 1 (Rapid Innovative Payload Demonstration Satellite 1) est un satellite développé par la JAXA (Japan Aerospace Exploration Agency) pour tester des technologies innovantes. Masse au lancement de 200kg et durée de vie de 27 mois. RAPIS-1 est placé sur une orbite héliosynchrone.

ALE 1 (Astro Live Experiences 1) est un satellite développé par Astro Live Experiences pour produire des pluies de météorites artificielles. Masse au lancement de 68 kg et durée de vie de 27 mois. ALE 1 est placé sur une orbite héliosynchrone.

Hodoyoshi 2 appelé aussi RISESat (Rapid International Scientific Experiment Satellite) est un satellite de 50 kg développé par l’université de Tokyo avec le consortium RISESat. Il embarque 8 équipements développés par huit pays. Hodoyoshi 2 est placé sur une orbite héliosynchrone.

MicroDragon est un satellite Vietnamien de 50 kg développé par VNSC (Vietnam National Satellite Center). MicroDragon est destiné à étudier les zones côtières, qualité de l’eau, zones de pêche, modifications du littoral.

OrigamiSat 1 (Organization of research Group on Advanced deployable Membrane structures for Innovative space science Satellite) est un CubeSat 3U développé par l’Institut de Technologie de Tokyo (TITech). OrigamiSat 1 va tester le déploiement d’une membrane en orbite et embarque une charge utile radio amateur. Masse de l’ordre de 4 kg.

AOBE-VELOX-4 est une mission conjointe entre Singapour et le Japon. Le satellite est un CubeSat 2U développé par l’Université de Technologie de Nanyang et l’Institut de Technologie de Kyushu. Le but de ce satellite est d’étudier le rougeoiement de l’horizon lunaire. Masse au lancement de 2kg et durée de vie d’un an.

NEXUS (Next Generation X Unique Satellite) est un CubeSat 1U développé par l’Université Nihon et la JAMSAT (Japan AMSAT Association). Le but est de tester une nouvelle charge utile radio amateur. Masse au lancement de 1 kg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.